Sud Ouest – Les vacances d’été, période critique pour les mariages forcés

13 June 2016 0 Comments

Lors des vacances d’été, de nombreuses jeunes Françaises retournent dans leur pays d’origine et y sont mariées de force. Une association lance un signal d’alarme

“Notre fille choisira” : une campagne nationale cherche à sensibiliser aux risques de mariages forcés. Les départs en vacances sont une période propice aux unions contraintes à l’occasion de retours au pays familial.

Lancée le 1er juillet par l’association Voix de femmes, avec le soutien du Secrétariat aux Droits des femmes, cette campagne d’affiches sur internet et les réseaux sociaux s’adresse aux jeunes filles – “c’est ma vie, c’est moi qui choisis” – mais aussi à leurs proches.  Elle souhaite inciter les parents à résister aux pressions culturelles et familiales et à “respecter le libre choix amoureux” de leurs enfants, explique Anaële Toubiana, chargée de mission prévention à l’association.

Cette campagne rappelle que les jeunes filles peuvent appeler des lignes d’écoute si elles se sentent menacées : le numéro dédié SOS mariage forcé (01 30 31 05 05) ou le 3919.

Lire la suite sur : SUD OUEST